Toxoplasmose, un danger pour les femmes enceintes

Plus de 2 700 femmes enceintes sont atteintes de la toxoplasmose chaque année en France. Le plus grave est que près d’un quart d’entre elles transmet la maladie à leurs enfants… Pourtant, ce sont des gestes anodins du quotidien qui peuvent les exposer à cette maladie. Pour l’éviter au maximum, il faudra adopter un nouveau mode de vie. Tout comme le diabète gestationnel, la toxoplasmose impose une bonne habitude alimentaire…  

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie banale et bénigne dont le responsable est un parasite dénommé “Toxoplasma Gondii”. Elle constitue un danger pour les personnes immunodéprimées (à système immunitaire affaibli). Les risques sont toutefois plus importants pour les femmes enceintes car l’affection peut toucher le fœtus. La toxoplasmose se transmet par la consommation de viande mal cuite ou infectée, de légumes crus mal lavés. La transmission de la maladie peut aussi se faire par l’intermédiaire des animaux domestiques, plus précisément les chats. La plupart du temps, les symptômes constatés ressemblent à ceux de la grippe. L’infection peut aussi se manifester par l’augmentation du volume des ganglions, une fièvre et une grande fatigue. Néanmoins, même sans traitement, ces signes disparaissent après quelques semaines. 

Les dangers pour la mère et l’enfant

Les risques pour la maman ayant contracté le parasite sont moins importants. Cependant, elle peut rencontrer des soucis immunitaires. Si la maladie n’est pas traitée, les organes comme le foie ou les yeux peuvent être touchés.

Si le toxoplasme ne présente pas d’important risque pour la mère, ce ne sera pas le cas pour le nouveau-né. Pendant la grossesse, cette maladie peut avoir un impact négatif sur le développement de l’enfant, notamment au niveau du cerveau et de l’œil. La toxoplasmose expose aussi le bébé à des risques d’atteinte fœtale sévère. Si la mère est atteinte de la toxoplasmose en fin de grossesse, le parasite ne pourra pas traverser la membrane placentaire. Ce qui réduit les risques de transmission au nouveau-né.

Les précautions à prendre

Avant et pendant la grossesse, des gestes simples permettent d’éviter la toxoplasmose. Un nouveau mode s’impose : surveillez votre alimentation et n’hésitez pas à abandonner les mauvaises habitudes. C’est pour votre santé et celle du nouveau-né…

Les aliments à éviter

La grossesse demande quelques sacrifices et pour prévenir le toxoplasme, vous devez bannir de votre menu quelques aliments :

  • Tout d’abord, les viandes crues, peu cuites ou marinées. Evitez alors de manger de la viande saignante ou fumée, du tartare, des brochettes, de la charcuterie.
  • Les légumes crus et les fruits sont autorisés et même conseillés à condition de bien les laver.
  • Fromages à pâte molle ou au lait cru, même si vous en raffolez, vous devez freiner vos pulsions pour ces aliments. Ils sont également interdits.
  • Les coquillages crus ou peu cuits ainsi que les crustacés décortiqués précuits sont à exclure.
  • Abstenez-vous de mettre dans vos plats des requins, des lamproies, des espadons ou des marlins. Ces poissons contiennent une forte dose de méthylmercure, un élément qui n’est pas très favorable au développement du système nerveux du bébé.
  • Pendant la grossesse, tous types de boissons alcoolisées et de drogues sont interdits.

Les habitudes à proscrire

Il faudra aussi adopter de nouvelles habitudes dès que vous savez que vous êtes enceinte. Il ne faut pas attendre les 6 mois pour vous y conformer :

  • Si vous avez un chat, il faudra faire très attention après avoir changé sa litière. Evitez de porter immédiatement votre main à la bouche.
  • Il faudra en faire de même lorsque vous jardinez. Après cette activité, vous devez bien vous laver les mains.
  • Les radiographies sont également à proscrire, car les rayons peuvent causer une malformation du fœtus. Même si vous n’êtes pas encore sûre de votre grossesse, il faudra en faire part à votre médecin pour qu’il puisse prendre les mesures nécessaires.
  • Évitez également l’exposition au soleil de façon prolongée. Pensez à vous protéger lorsque vous allez à la plage.
  • Les femmes enceintes devront également arrêter la prise de certains médicaments pendant la grossesse. Parmi ceux-ci, il y a les pilules contre les maux de tête. Il faudra avoir l’avis de votre médecin ou de votre obstétricien pour chaque traitement médical.
  • Même si vous êtes une maman sportive, vous devez arrêter les activités trop violentes comme la boxe ou le ski qui pourraient occasionner une chute ou un coup. Cependant, la pratique d’une activité physique douce est fortement recommandée aux femmes enceintes.
Toxoplasmose, un danger pour les femmes enceintes

Laisser un commentaire