Extrait/macérât de bourgeon de séquoia : Bienfaits, propriétés et utilisations

Le séquoia est un arbre d’une longévité exceptionnelle qui forme de vastes forêts dans l’hémisphère arctique : un conifère qui peut dépasser mille ans de vie, atteignant 100 mètres de hauteur et 30 mètres de circonférence.

Le Macérât de bourgeon de selon la littérature sur les plantes, est indiqué pour son action énergétique, antidépressive et stimulante, utile surtout chez les hommes âgés.

des arbres de séquoia

Quelle partie du séquoia est utilisée en gemmothérapie ?

La gemmothérapie est la branche de la phytothérapie qui utilise des parties de plantes fraîches à l’état embryonnaire (comme les bourgeons ou les jeunes pousses) dont les principes actifs sont extraits à l’aide d’un solvant approprié.

Elle figure, en tant que remède pour la santé humaine, parmi les premières thérapies naturelles découvertes et utilisées par les humains ainsi que par les primates.

On a constaté expérimentalement que de nombreux principes actifs, contenus en quantités considérables dans les bourgeons, ne se retrouvent souvent qu’à l’état de traces dans les parties adultes des plantes. En gemmothérapie, on utilise les jeunes pousses de Séquoia Géant, qui seront macérées selon la procédure indiquée dans la pharmacopée afin d’obtenir le gemmo-dérivé selon l’école française.

Qu’elles sont les bienfaits du Macérât de bourgeon de séquoia ?

Macérât de bourgeon de séquoia : antisénescent et énergique

Le Macérât de bourgeon de séquoia a sans doute une action eutrophique sur la sphère sexuelle masculine et sur l’activité cérébrale. Il est donc conseillé d’utiliser ce gemmo-dérivé presque systématiquement après 60 ans, à raison de 50 gouttes par jour pour des cycles de 20 jours par mois pendant plusieurs mois.

Macérât de bourgeon de séquoia : anti-inflammatoire et contre l’asthénie sexuelle

L’activité anti-inflammatoire du Macérât de bourgeon de séquoia doit être déterminée par les flavonoïdes qui, toutefois, en raison de leur faible concentration, ne peuvent être les seuls responsables ; il convient donc de rechercher d’autres composés présents dans le phytocomplexe qui contribuent à l’activité anti-inflammatoire.

Parmi les diverses études menées au fil des ans pour vérifier la validité thérapeutique des gemmo-dérivés, il a été démontré en laboratoire que le Macérât de bourgeon de séquoia avait une activité antiphlogistique. Cette activité, mise en évidence par le “test de l’œdème au carraghénane”, s’est révélée être superposable à celle du gemodérivé de Ribes nigrum (cassis) et de l’indométhacine.

Grâce au “test de stress thermique”, il a été établi que l’administration du gemmodérivé empêche l’augmentation de α2globulins ; β et γ globulines ne subissent aucune variation à la place.

En cas de stress thermique, on a observé une baisse de la testostérone, qui est revenue à la normale après 14 jours : “Ces résultats indiquent que le gemmodérivé détermine dans ces deux modèles expérimentaux une activité anti-inflammatoire qui peut indirectement contribuer à l’amélioration de l’asthénie sexuelle chez les personnes âgées” (Ermini F., thèse de licence, Université de Sienne, Faculté de pharmacie, année universitaire 1995-1996).

Si vous associez le dérivé bourgeonnant du cassis (Ribes nigrum), l’action anti-inflammatoire sera renforcée.

Extrait de bourgeon de séquoia et prostate

L’extrait de séquoia semble représenter une approche thérapeutique valable dans les premiers stades de l’hypertrophie bénigne de la prostate (BPH-première et deuxième phase) car, bien qu’il ne réduise pas l’hypertrophie, il s’avère efficace sur le complexe symptomatique.

Ce Macérât est un remède efficace pour la prostatite, pas tant aiguë que chronique, et surtout, il peut être considéré comme le remède de la prostate sénescente et adénomateuse.

En ce qui concerne l’adénome, il ralentit son développement et en particulier les phénomènes inflammatoires consécutifs à l’hypertrophie glandulaire, agissant favorablement sur les troubles fonctionnels caractéristiques de cette pathologie, tels que la dysurie (difficulté, irrégularité et douleur lors de la miction) et la pollakiurie (miction fréquente) qui s’améliorent rapidement.

Extrait de bourgeon de séquoia et le syndrome dépressif chez les personnes âgées

Le séquoia en bourgeon a une activité eutrophique générale et apporte un sentiment de bien-être très apprécié du patient : le syndrome dépressif des personnes âgées, si fréquent, mais très peu reconnu et donc non pris en considération.

Vous pouvez par exemple associer de l’apport thérapeutique (pendant 2 mois) suivant : Macérât de Cassis (Ribes nigrum) 50 gouttes le matin et 50 gouttes de macéra de sequoia le soir

En entretien : macéra de sequoia 50 gouttes, 15 jours par mois pendant des périodes de 3 mois avec 2 mois de repos).

Macérât de bourgeon de séquoia géant et système osseux

Enfin, le Macérât de sequoia possède une bonne activité ostéoblastique qui se manifeste chez l’homme et la femme. Le séquoia, associé aux dérivés bourgeonnants de la canneberge (Vaccinium vitis idaea) et du romarin (qui a une activité réparatrice de la muqueuse intestinale, favorisant entre autres une meilleure absorption du calcium), semble pouvoir lutter efficacement contre l’ostéoporose sénile.

Le séquoia en Macérât est également indiqué dans la maladie des “os de verre” où il réduit le nombre de fractures spontanées (Tétau M., Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Éditions Similia, France, 1991).

Pour profiter de cette synergie, il est important de prendre de la vitamine D sous forme d’huile de foie de morue en perles.

Macérât de bourgeon de séquoia : comment le consommer ?

Dosage : diluer 50 gouttes de dérivé de bourgeon de séquoia dans un verre d’eau et siroter lentement, 1 à 2 fois par jour.

Que contiennent les jeunes pousses de séquoia ? géant Quelles sont leurs propriétés ?

Les jeunes pousses de séquoia contiennent des flavonoïdes (rutine, quercitrine, etc.) et des composés phénoliques ; la partie ligneuse contient des cyclitols : le sévoïtol, le myoinositol et le pinitol.

Les principales activités des jeunes pousses de séquoia sous forme de gemmo-dérivé sont :

  • Action tonique énergétique et stimulante générale ;
  • anti sénescent masculin (pour les femmes, le gemmodérivé de la canneberge, Vaccinium vitis idaea, sera préféré) car il ralentit le processus de vieillissement chez les hommes ;
  • L’action anti-sclérose de l’organe.

Le gemmo-dérivé de séquoia est donc utile en cas de :

  • Andropause
  • Hypertrophie/adénome prostatique ;
  • Sénescence cérébrale
  • Dépression sénile.

Vous aimez le macérât ? voir notre article sur l’extrait de pépin de pamplemousse.

Extrait/macérât de bourgeon de séquoia : Bienfaits, propriétés et utilisations

Laisser un commentaire