Cure de sève de bouleau : c’est quoi ? Comment faire ? Les conseils

Voici tout ce qu’il faut savoir avant de débuter une cure de sève de bouleau, comment la réaliser correctement et quels sont les résultats auxquels on peut s’attendre. Découvrez les bienfaits de la sève de bouleau ainsi que ses éventuelles contre-indications à son utilisation.

Qu’est-ce qu’une cure de sève de bouleau ?

Une cure de sève de bouleau consiste en la prise au quotidien d’un peu de sève pour combler de nombreux besoins de notre organisme. En cas de signes de fatigue passagère sans lien avec une pathologie sous-jacente ou tout simplement en cas d’envie de se sentir mieux, la cure de sève de bouleau constitue un véritable atout. Elle est facile à réaliser et ne constitue pas de risque sur le plan sanitaire.

Même si elle est très riche en oligo-éléments, la cure de sève de bouleau vient en complément d’une alimentation équilibrée et ne se substitue pas à un traitement médicamenteux prescrit par le médecin. En cas de doute sur la compatibilité de la sève avec votre état de santé, il est préférable de demander conseil à son médecin ou pharmacien.

Quels sont les bienfaits d’une cure de sève de bouleau ?

La sève de bouleau est un excellent co-acteur des cures detox et permet d’en amplifier les bienfaits. Son principal avantage par rapport aux autres cures detox est sa richesse en vitamines et minéraux qui permet de maintenir une bonne santé et une bonne forme physique. En réalisant une cure de sève de bouleau, vous ne risquez pas de souffrir de carences en oligo-éléments ce qui garantit une réelle sécurité, car elle est très riche.

La cure de sève de bouleau est également un véritable produit de beauté. Elle permet de garder un cuir chevelu sain lorsqu’elle est appliquée directement sur la racine des cheveux. Son action décapante permet de retirer l’excès de pellicules. Appliquée directement sur la peau, la sève de bouleau permet de cicatriser et nettoyer les plaies superficielles.

Comment faire une cure de sève de bouleau ?

La sève de bouleau est vendue sous deux formes différentes à savoir

  1. La sève stabilisée dans laquelle ont été ajoutées des substances qui permettent une meilleure conservation. Fonctionnement de la cure : Si vous choisissez de faire une cure de sève stabilisée, vous devrez la réaliser pendant trois semaines en versant trois doses dans une bouteille d’eau d’un litre que vous pourrez consommer tout au long de la journée. Il n’est pas nécessaire de conserver le mélange au réfrigérateur.
  • La sève pure qui ne contient aucun additif. Fonctionnement de la cure :  si vous choisissez de faire une cure de sève fraiche, vous devrez prendre 200 ml de sève fraiche à jeun tous les matins. Cette sève ne se conserve que pendant la durée de la cure et ne doit pas être conservée trop longtemps. Comme elle ne contient pas de stabilisant, il est préférable de la laisser dans son contenant d’origine et de ne pas l’exposer à la lumière.

Quel que soit le type de sève de bouleau que vous choisissez, vous pouvez aussi réaliser une cure toute l’année. Si vous optez pour cette solution, vous devrez cependant veiller à faire une pause de deux semaines toutes les trois semaines afin d’éviter une habituation de l’organisme à la sève et ainsi une limitation de ses bienfaits.

Quand faire une cure de sève de bouleau ?

Dans l’idéal et pour qu’elle soit le plus efficace possible, la cure de sève de bouleau doit être réalisée au début du printemps entre mars et avril. C’est également à cette période de l’année qu’il est le plus facile d’en trouver en pharmacie ou magasin bio.

Évidemment, la cure de sève de bouleau peut être réalisée à tout moment de l’année si vous en ressentez le besoin, si vous vous sentez fatiguée ou bien pour une cure détox après les fêtes de fin d’année.

Quels sont les effets secondaires de la cure de sève de bouleau ?

Comme toute cure réalisée, la cure de sève de bouleau doit être considérée comme un complément venant compléter une alimentation équilibrée.

Le principal risque lié à la consommation de sève de bouleau est le risque allergique. En effet, la cure de sève de bouleau n’est pas recommandée aux personnes qui font des réactions allergiques respiratoires ou cutanées au contact de pollens.

Si elle est consommée en excès, la sève de bouleau peut entraîner des troubles rénaux, car elle stimule les reins et leurs fonctions drainantes. Une fatigue rénale peut donc se développer et peut engendrer des pathologies rénales si elle n’est pas surveillée.

You are currently viewing Cure de sève de bouleau : c’est quoi ? Comment faire ? Les conseils

Laisser un commentaire