L’ADN : Ce qui nous caractérise en tant qu’individu

L’ADN est le matériel génétique qui est présent dans les cellules de notre corps. Il nous permet de nous différencier des autres ! Chaque enfant, hérite en parts égales de l’ADN et des gènes de ses parents biologiques. Mais comme il existe des marqueurs STR spécifiques pour chaque chromosome, seul le test adn peut nous donner plus d’informations sur les naissances gémellaires. 

Quelles sont les personnes devant participer à un test adn ?

Durant un test de paternité classique, le père supposé ainsi que l’enfant doivent effectuer un test. Toutefois, la participation de la mère est conseillée pour augmenter la possibilité d’avoir les résultats escomptés. En l’absence de ses échantillons d’ADN, une analyse plus poussée peut être faite.

Pour les autres liens familiaux comme les naissances multiples par exemple, la participation de plus de deux personnes est recommandée pour augmenter la force probante de l’analyse ADN. 

Zoom sur le test adn de vrais et faux jumeaux

Lors de grossesses multiples, il est important de savoir ce que renferme le terme « zygosité ». On distingue ainsi durant les échographies, les vrais jumeaux (provenant de la division d’un même œuf fécondé) et les faux jumeaux, provenant de la même ovulation, mais d’œufs différents !

Savoir s’il s’agit de bébés totalement identiques ou non

Il est tout à fait normal pour une maman de jumeaux de connaître si les enfants seront du même sexe ou non (Sauf si l’on ne constate qu’un seul placenta pour les deux fœtus). Par contre, s’il y a deux placentas, mais que les fœtus ont le même sexe, alors un test adn prénatal s’impose. 

Les grossesses gémellaires peuvent donc être :

  • Bichoriale et biamniotique ;
  • Monochoriale et biamniotique ;
  • Monochoriale et monoamniotique.

Une grossesse jumeaux bizygote demeure toujours bichoriale et biamniotique. Par contre les naissances gémellaires monozygotes peuvent se caractériser sous les 3 formes. 

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas avoir une réponse précise lors de l’échographie. Il faudra attendre le moment d’accueillir des jumeaux pour faire une analyse du patrimoine génétique. Grâce à un test de zygosité, on étudiera ainsi l’ADN placentaire, car une paire de jumeaux exactement identique, a le même profil ADN. 

A quel moment effectuer un test adn jumeaux ?

Généralement, le gynéco admet que le tes adn vrais jumeaux peut se faire dès la naissance de l’enfant pour répondre aux interrogations des parents. 

Avec les multiples risques incombant aux naissances de jumeaux, le gynécologue ou le médecin traitant peut demander à ce qu’une analyse des empreintes génétiques soit faite dans le cas d’une greffe ou d’un don de sang. Cela augmente les chances d’avoir une compatibilité entre les deux enfants.

Comment se passe le test de zygosité ?

Il faudra recueillir un peu d’ADN provenant d’un écouvillonnage de joue (utilisation d’un coton tige) ou d’un crachoir. 

Afin de connaître si des jumeaux peuvent être identiques (sœurs jumelles, frères jumeaux), de nombreux laboratoires permettent de réaliser des tests de zygosité. Il ne vous suffira que de passer commande d’un kit de prélèvement.

Les résultats du test pour savoir si deux jumeaux se ressemblent physiquement ou non, vous seront directement envoyés. 

Les raisons sont multiples pour effectuer un test de zygosité. Même s’il est recommandé par le corps médical, il faut le consentement des parents. L’examen sera ensuite fait dans un laboratoire validé par l’Agence Régionale de Santé. 

Faire un test adn avant la naissance d’un enfant

Il est possible de faire un test adn avant la naissance d’un enfant. Pour ce faire il faudra un échantillon de liquide amniotique ou de cellules du placenta. Ces techniques sont faites par des médecins spécialisés et dans le cadre de la détection d’une anomalie du fœtus. 

L’ADN : Ce qui nous caractérise en tant qu’individu

Laisser un commentaire